Qu’est-ce qu’un xylophone africain ?

Si on vous dit un instrument fait de plusieurs lames de bois sur lesquelles on tape avec des baguettes ? Vous pensez tout de suite au xylophone.

Le xylophone est un instrument répandu un peu partout dans le monde mais qui occupe une place particulière en Amérique latine où on l’appelle un marimba.

Mais, qu’est-ce qu’un xylophone ? Et qu’est-ce qu’un marimba ?

Le xylophone

Avant toute chose, faisons un petit rappel sur les instruments de musique. Il en existe trois grandes familles :

  • La famille des percussions.
  • La famille des instruments à vent qui se divise en 2 sous-groupes : les instruments en bois et les instruments en cuivre.
  • La famille des instruments à corde.

Le xylophone, comme vous l’aurez compris, fait partie des instruments à percussion, mais en plus d’appartenir à cette famille, il appartient aussi au groupe des idiophones.

Les idiophones regroupent tous les instruments faits d’un matériel rigide tel que le bambou ou le métal, en excluant tout ceux fait de cordes, membranes ou qui fonctionnent grâce au souffle, ils se divisent en 4 sous-groupes selon le mécanisme de leurs mouvements :

  • Frappement.
  • Pincement.
  • Raclement.
  • Frottement.

Cet instrument est formé de plusieurs lames en bois, faisant partie des idiophones par frappement, on y joue grâce à des baguettes.

Le xylophone d’Afrique

Le xylophone est un instrument très ancien, qu’on retrouve aux quatre coins du monde.le xyolphone d afrique

En Afrique, on le retrouve sous une forme légèrement modifiée, avec deux rangées de lames de bois au lieu d’une. En dessous des lames de bois, on retrouve des tubes en métal qui lui donnent cette résonnance si particulière et qui nous permettent de le différencier d’un xylophone classique, ses lames sont fixées sur un cadre posé sur des pieds ou suspendu à la taille de celui qui y joue.

De plus, cet instrument se nommerait « Le marimba », et non xylophone. Originaire d’Afrique, il a certainement été apporté en Amérique latine par des esclaves africains où il est devenu très populaire. Il a été développé par la suite principalement au Mexique et au Guatemala, pour finalement prendre sa forme actuelle et ainsi s’imposer dans le jazz nord-américain. On le retrouve aussi en Colombie où la musique marimba et les chants traditionnels ont été inscrits dans le patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2010.

En conclusion, le marimba est un xylophone africain faisant partie de la famille des instruments à percussion, et des idiophones par frappement. Cet instrument au départ africain fait partie intégrante de la musique d’Amérique centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *